DESSINE-MOI UN QUARTIER

Malika, artiste passionée du quartier de Noailles, nous raconte son envie de dessiner ce quartier plein de couleurs où Europe et Méditerranée se croisent tous les jours.

L'histoire du quartier est surtout celle du couvent des Capucins et de la rue Noailles. En 1665, les religieux de l'ordre mendiant des Capucins installent leur couvent sur des terrains achetés en 1579 par Catherine de Médicis à l'emplacement de l'actuel marché des Capucins. En 1791, le couvent est déclaré bien national, les religieux sont expulsés, les bâtisses et terrains allotis et vendus. De leur présence, il ne reste que les noms du marché des Capucins et de la rue Longue-des-Capucins.

 

La rue Noailles est une rue aristocratique jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Outre l'Hôtel de Noailles, on y trouve deux autres belles demeures du XVIe siècle : l'hôtel de Manse (ensuite hôtel de Mazargues) et l'hôtel Mirabeau que Jean-Antoine Riqueti de Mirabeau fait construire quand il vend sa maison de la place de Lenche. La rue devient ensuite bourgeoise, accueillant un commerce élégant après la Révolution. Avec le développement de la circulation, les riches commerçants s'installent rue Saint-Ferréol et la rue Noailles devint populeuse et très encombrée. La municipalité décide alors d’entreprendre son élargissement aux dimensions de la Canebière, ce qui entraîne la disparition de la rue et la démolition des beaux immeubles du XVIIe siècle situés sur le côté droit. Les travaux commencent en 1860.

 

Aujourd'hui, Noailles est un quartier populaire qui comptent de nombreux habitants d'origines magrhebine et africaine. (source wikipedia)

 

Pour plus d'informations cliquez ici

 

Malika et le quartier

de Noailles

ESPACE

AUTEUR

Ümit AKGÜNDÜZ

TRT - Turquie

 

 

 

 

 

 

Shireen IBRAHEEM SHAHIN

JRTV - Jordanie

 

 

 

Vous êtes à Noailles

Copyright CMCA - www.cmca-med.org

Webmaster - Franco Fausto Revelli

franco.revelli@cmca-med.org

Mentions légales